Groupe 2B > Cancerogene possible

L'ensemble des radiofréquences des technologies utilisées par les télécommunications sans fil est classé potentiellement cancérogène (Groupe 2B), depuis 2011, par l'Organisation Mondiale de la Santé .
 
Être exposé à de faibles valeurs 24h/24h est toxique pour le vivant : humain, animal et végétal. C'est l' "effet cumulatif", décrit par les Drs Sadickova, Zaret, Lai et Carino depuis 1973, qui démontre que, contrairement aux effets thermiques qui disparaissent quand disparaît la cause, les perturbations  dues aux effets biologiques dits "spécifiques", quand elles dépassent la capacité d'adaptation, demeurent, même en l’absence de cause, en raison de la dégradation organique et de ses conséquences.